• Les jardins s'ouvrent à tout le monde dès le 1er mars.

    Jardin partagé 2015


    Comment ça marche?


    Que vous ayez envie de venir une ou deux fois ou plus régulièrement, les jardins vous sont
    ouverts.


    Il est possible de s'engager durablement sur les cultures.
    Il est possible aussi de venir visiter les jardins en compagnie d'unE des jardinièRes lors d'un
    rendez-vous pris ensemble.


    À VOUS DE L'IMAGINER, NOUS NOUS FERONS UN PLAISIR DE RÉPONDRE ACTIVEMENT À VOS DEMANDES

     Repas tiré du sac ou contribution au repas collectif.

    Contact : Julie Watrin
    Hameau de la Clémenterie
    07380 La Souche
    04 75 37 26 33

    Mail: laclementerie@mailoo.org


    votre commentaire
  •  

    Il a plu, il a venté, il a fait froid
    Nous avons du nous accrocher aux godets de tomates qui s'envolaient,
     nous avons du réparer moulte fois la mini-serre qui se déchirait,
    nous en avons voulu aux éléments,
    nous nous sommes accrochÉes.....

    Mais nous sommes encore là et le jardin continue!!!!


    Tous les jeudis
    les jardins vivriers et semenciers de la Carotte Ébouriffée
    vous sont ouverts
    Pour expérimenter, apprendre, palabrer joyeusement
    à partir de 9h30
    Repas tiré du sac ou fait sur place!
    Au programme:
    remise en forme du jardin semencier et pédagogique




    Mise en place d'une aire de jeu pour les enfants
    plantations diverses et variées
    palabres sur l'autonomie alimentaire
     
    Et si vous ne pouviez pas venir ce jour-là mais un autre jour, parlez-en avec nous, nous y sommes tous les jours!!!!!

    L'équipe des paysous

     


    votre commentaire
  • À la Clémenterie

    Les 14 et 15 avril prochain,


    Plantation des patates de l'année 2012

     

    Plantation des patates 2012

     


    "C'est le moment d'y aller, les Lilas sont en fleurs"


    Nous planterons les pommes de terre de l'année sur les deux nouvelles parcelles enclôturées il y a un mois.

    Ce sera un ouikènde festif car, hors cette joyeuse activité printanière à laquelle nous vous convions, nous nous transporterons en fin d'après-midi du 14 à Pruneyrolles, près de Burzet pour profiter d'un festival dont le nom nous inspire fort: "Le goût des idées" (http://www.ardeche.com/saint-pierre-de-colombier/le-gout-des-idees-48897.html)

    Si ce ouikènde bucolique vous inspire, annoncez votre participation afin que nous puissions doser la boustifaille, voire le couchage si cela vous dit.

    Signé: L'équipe des jardiniers/gnières des jardins partagés de la Carotte Ébouriffée et vivrière et tout quoi, de la Clèm'

     Mail: laclementerie@mailoo.org


    votre commentaire
  • Dès 2009, nous inaugurions un champ de patates collectif: but: se nourrir, toujours et encore, mais en quantité comme en qualité. Cette année -là, ainsi que la suivante, nous avons acheté la plupart des semences, mais dès 2009, une patrie des désirées furent conservées et replantées l'année suivante.

    Champ de pommes de terre collectif Nos gaminous nous ont bien aidé cette année comme les suivantes. Ici, la jeune fille est Alba, le beau jeune homme, c'est Arthur. Et ils n'ont pas fait que la pose....

    Champ de pommes de terre collectif

    Enfin presque pas...

     

     

     

    En 2010, nous quittons les parcelles du haut qui n'ont pas donné grand chose (si: beaucoup de petites patates...de la grenaille en pagaille et pas mal de ronces pour récolter...bof)

    Et sommes parties gaiement à l'assault des parcelles du bas, dites en L, ou encore "à côté de la prairie aux ruches".

    Champ de pommes de terre collectif

    Une belle journée ensoleillée et un max de gens.

    Champ de pommes de terre collectifChamp de pommes de terre collectif

    Et toujours les gaminous en apprentissage (là, des triplettes en goguette)

     

     

    Nous les avons fort bien récoltées...une récolte à tomber!

    Champ de pommes de terre collectifChamp de pommes de terre collectif

    En septembre il fait souvent beau et ça n'a pas loupé.

     

     

     

    Champ de pommes de terre collectif

    Notre princesse des patates

    Et l'année dernière enfin, on s'était déplacé juste de quelques mètres et rebelotte...avec les copains de quelques jardins du réseau des Jardins en partage de l'Ardèche Méridionale (rien qu'ça!)

     

     

     Mail: laclementerie@mailoo.org


    votre commentaire
  • Un jardin et une histoire Dès notre arrivée à la Clémenterie en 2007, nous avons commencé par gratter la terre, y planter des pommes de terre et faire des semis. Nous étions arrivées en avril et c'est pourquoi le jardin commencé tard ne donna que tardivement aussi et cependant, sans ajout de fumier, très correctement.

    En 2008, nous y avons invité les gens du coin dont nous avions fait connaissance et c'est ainsi que très vite nous retrouvâmes un petit nombre de jardinières et jardiniers, parfois en herbe et pourtant jamais en peine d'imagination.

    La parcelle principale, agrémentée d'une haie coupe-vent, année 2011 début de printemps.

    C'est en 2009 que nous avons accueilli Fleur, belle Comtoise s'il en est.

    Le travail en traction animale est devenu une évidence parce que Julie a été formée à cela en Allemagne, parce que le tracteur, c'est pas beau et ça pue et parce que les terrasses (faysses) ont de plus en plus de mal à supporter les vibrations et le poids de l'engin motorisé. Pis c'est tellement beau un animal en travail!

     

    En 2010, une parcelle du jardin vivrier devient.....pédagogique et artistique. Il s'est même appelé le JPPAA fut un temps: les jardins partagés, pédagogiques, artistique et anarchiste.

    Concernant le dernier terme, s'il vous fait peur, c'est bien dommage parce que c'est un concept et un idéal qui nous poursuit depuis longtemps  et nous sommes toutes disposées à vous en expliquer les pourquoi du comment.

    Revenons à nos moutons...

    Le JPPAA devint en cours de route les Jardins Partagés de la Carotte Ébouriffée, ce qu'ils sont toujours.

    Un jardin et une histoire

    C'est Éva qui en devint l'animatrice, le temps d'une saison, pour notre plus grand bonheur et celui des enfants des écoles de Jaujac et La Souche qui vinrent en profiter.

    Mais pour autant, la partie vivrière continua d'augmenter et les expériences

     

     Mail: laclementerie@mailoo.org

     

     

     

     


    votre commentaire